/sites/default/files/images/taxo/wallpapers/fond5.jpg

Les singulières ou les intrépides

Infos techniques

1 groupe (8 à 20 personnes)
Chaque intervention est adaptée à votre demande.

« Comment Veuve Clicquot, Adrienne Bolland et Hannah Arendt ont-elles misé sur leur singularité, leur personnalité propre pour pérenniser, développer ou innover dans des contextes peu favorables ? »

Conférence sur l’histoire de ces trois femmes qui ont brisé les codes de leurs époques, aux XIXe et XXe siècles.

Veuve dès l’âge de 27 ans, Barbe Nicole Clicquot-Ponsardin (1777-1866) reprend en 1805 la maison de champagne de son mari, développant malgré les guerre l’exportation et multipliant par 8 la production. Aussi exceptionnelle qu’atypique, Adrienne Bolland (1895-1975) a été une intrépide. Elle est la première femme pilote qui a traversé la Cordillère des Andes en 1921, à 25 ans après 13 mois d’apprentissage. Enfin, Hannah Arendt (1906-1975) est certainement l’une des intellectuelles les plus importantes du XXe siècle, à la fois combattante des droits de l’homme, théoricienne des périls et penseuse de l'antitotalitarisme. Philosophe de la fragilité humaine, elle a vécu dans sa chair ce qu'elle a théorisé.

Étape 1

Présentation rapide de ces grandes Dames et de leur histoire

Étape 2

Inspiration 1 : saisir l’opportunité d’exister dans un contexte défavorable

Inspiration 2 : chercher un territoire d’inspiration qui permet de renouveler sa pensée

Inspiration 3 : ne pas se laisser enfermer dans une posture définitive

Étape 3

Phase de prototypage d’une ou plusieurs inspirations de ces trois Dames